Agence notation business finance

Quelles démarches pour sauver une entreprise en difficulté ?

Bureau, Paperasse, Travail, Paperasse

Les entreprises en difficulté peuvent remonter la pente grâce à la mise en place d’un plan de redressement soigneusement établi. Ce, selon que le débiteur soit en cessation de paiements ou non. Voici le résumé des différentes démarches à réaliser.

Dans un premier temps, il est important de prendre conscience des blocages et de les répertorier selon l’ordre de sévérité des dysfonctionnements. Une synthèse claire et détaillée sur les dépenses de même que les sources d’argent sera aussi réalisée. En bref, il s’agit de consulter les détails du tableau de bord de gestion de l’entreprise. L’analyse qui est l’étape suivante consiste à décortiquer les causes de chaque anomalie, puis de mettre en avant les points forts de l’entreprise afin de mettre en place un plan d’action approprié et réaliste.

Dans la majorité des cas, les actions qui doivent être prises sont impérativement la réduction des coûts. Au besoin, réaliser un nouvel appel d’offres auprès des fournisseurs et choisir la proposition financière la moins parlante, négocier les contrats, revoir les échéances des paiements, etc. L’utilisation des outils destinés à dématérialiser les opérations permet aussi de réaliser d’importantes économies. Des actions marketing seront mises en œuvre afin de relancer les ventes et par conséquent, augmenter les recettes destinées à booster la trésorerie de l’entreprise. Il est tout aussi important d’innover et de prendre des risques en réorientant les activités vers de nouveaux secteurs plus porteurs et éventuellement moins risqués.

Dans le cas où l’entreprise n’est pas en cessation de paiements, les différentes procédures consistent au redressement amiable, suivi soit du jugement homologuant l’accord, soit du jugement ouvrant le redressement judiciaire anticipé. Pour une entreprise en cessation de paiements, le redressement judiciaire est déclenché. En cas d’échec, l’entreprise a recours à la liquidation judiciaire.

Il vaut mieux confier l’ensemble de ces opérations à un cabinet comptable expérimenté afin d’obtenir les meilleurs conseils : plus de détails sur Cocerto.fr.

Diffusez votre message sur cet article si jamais vous souhaitez exprimer votre marque.